LA VILLE SOLIDAIRE ET SÛRE

 

La Ville solidaire, elle protège chacun, elle est attentive à tous.

La santé est un sujet majeur pour chaque Citoyen. C'est pourquoi nous avons décidé d'en faire un objectif essentiel et signé, après les Assises Territoriales des Acteurs de Santé particulièrement riches en propositions, un Contrat Local de Santé afin que tout habitant du bassin de vie puisse accéder à la prévention ou aux soins qui lui sont nécessaires.

La sécurité, elle concerne évidemment les biens et les personnes à travers l'action conjuguée et améliorée de la Gendarmerie nationale et de la Justice, dans le cadre d'un Contrat local de sécuirté et de prévention de la délinquance.

Elle est aussi sanitaire : ce sont les urgences qu'il nous faut renforcer par la création d'un SMUR (Service mobile d'urgence et de réanimation) ; elle relève également de la protection civile grâce à l'action des sapeurs-pompiers, présents et efficaces sur le terrain.

La solidarité, elle concerne tous les âges, de la petite enfance aux Séniors, tous les accidentés de la vie, quel que soit leur handicap ; mais aussi tous ceux pour qui l'exclusion est en oeuvre : parents isolés, travailleurs pauvres ou chômeurs, petits retraités... La solidarité, ce sont aussi des associations partenaires : Croix Rouge, Secours populaire, Secours catholique, Abri de Nuit, Associations familiales...

La défense du pouvoir d'achat des Citoyens, enfin, par la stabilité de l'impôt ; par un contrôle des tarifs de l'eau et de l'assainissement - ils ont baissé de 21% pour une consommation de 120m3 en 2013-, des prix des services publics (restaurant scolaire, repas à domicile, centres de loisirs, déchets ménagers...) calculés au plus juste.

La Ville fraternelle, c'est un devoir et une nécessité, une condition du vivre-ensemble qui donne sa vraie humanité à Issoudun.

  • PRIORITE A LA SANTE
  • LA SOLIDARITE POUR TOUS LES AGES
  • LA SECURITE DES BIENS ET DES PERSONNES

16 -  Mise en œuvre du Plan Local de Santé : création d’un SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) ; prise en charge des malades Alzheimer ; accueil de nouvelles spécialités médicales…

17 – Développement de la « Télémédecine » et de la « Téléradiologie »

18 – Rénovation et agrandissement de la maison de retraite des « Reflets d’Argent »

19 – Modernisation de la Maison de l’Enfance et diversification de ses activités

20 – Création d’un Multi-accueil  (crèche collective et halte-jeux) et extension du nombre de places dans le cadre d’un « Contrat Enfance » signé avec la Caisse d’Allocations Familiales

21 – Renforcement des activités du Relais Assistantes Maternelles

22 – Construction ou transformation de logements adaptés pour les personnes âgées et au handicap

23 – Diversification des services de maintien à domicile afin de prolonger l’autonomie des Séniors

24 – Développement des activités intergénérationnelles : culture, sport, jardinage, soutien scolaire…

25 – Enrichissement des actions et des programmes de l’Université du Temps Libre (UTL)

26 – Amélioration de l’accessibilité des équipements publics pour les personnes à mobilité réduite : piscine (mise à l’eau), gymnases, Maison Issoldunoise des Séniors

27 – Accroissement des actions du CMAS (Centre municipal d’action sociale) : fonds de solidarité, microcrédit, repas à domicile, aide à l’enfance et à la restauration scolaire

28 – Création d’une « Epicerie solidaire » portée par les Associations (à l’image de l’Abri de Nuit) avec le soutien du Centre municipal d’action sociale et de la Ville

29 – Extension des « Jardins de la solidarité » et mise en œuvre d’animations autour des jardins ainsi partagés

30 – Relance du « Contrat Local de Sécurité et de prévention de la délinquance » avec le concours des forces de sécurité et de la Justice. Négociations avec l’Etat pour la mise en place d’une expérimentation nationale de Gendarmerie de proximité