LA VILLE POUR L’EMPLOI

 

L’emploi est la plus évidente des priorités ; il est aussi le plus difficile des enjeux.

En effet, une municipalité a peu de moyens face à une crise qui n’est pas locale et n’épargne personne. Ce sont d’abord les entreprises et leurs travailleurs qui portent l’activité économique.

Le rôle des élus est donc, pour les aider, de créer les conditions du meilleur accueil des entrepreneurs, des ouvriers, employés, cadres, techniciens et chercheurs nécessaires au développement. C’est ce que nous avons mis en œuvre : nouvelles zones, villages d’entreprises, restructuration des friches urbaines…

C’est aussi en agissant sur toutes les formes d’économie : industrielle, artisanale et commerciale, touristique, énergétique et environnementale, culturelle, que nous créerons les conditions du développement. Ce sont tous ces leviers de croissance que nous devons continuer à favoriser.

L’aide à la formation professionnelle, l’insertion des jeunes dans l’emploi, la capacité à donner des chances nouvelles de promotion, sont des actions essentielles pour renforcer le potentiel de productivité et donc de création d’emplois.

L’innovation enfin, est une mission qu’une municipalité doit prendre en compte, comme nous l’avons fait dans le domaine de l’éolien et des technologies de l’information. Nous y travaillerons dans des secteurs clés pour l’avenir que sont les énergies nouvelles, le numérique, la santé ou les emplois verts.

La ville réussie, c’est celle qui offre à chacun la possibilité de s’épanouir et de conquérir sa dignité par le travail.

  • FAVORISER L'EMPLOI
  • FORMER TOUT AU LONG DE LA VIE
  • INNOVER DANS LES ENERGIES ET LES TECHNOLOGIES D'AVENIR

1. Requalifier les friches urbaines : Palais de justice, commissariat, ex-gendarmerie, « Relais des marques »…, afin d’y accueillir des activités économiques, sociales, culturelles, administratives…

2. Développement, extension et paysagement des zones industrielles, artisanales et commerciales

3. Extension du « Village d’entreprises » dans une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE) 

4. Déployer le « Très haut débit » dans tous les équipements publics ; innover dans l’économie numérique

5. Renforcer l’action touristique : promotion de la Cité, parcours à thèmes, valorisation des produits locaux et du commerce équitable, modernisation de l’Office de tourisme…

6. Accueil des salons, congrès, foires… dans le cadre de nos belles installations du Centre des congrès ou du PEPSI

7. Innover et investir dans les énergies renouvelables : parcs éoliens, centrales solaires, biomasse ; favoriser les emplois issus de la transition écologique

8. Accompagner l’économie sociale et solidaire et les entreprises ou associations d’insertion

9. Conforter la coopération avec « Cap’ Issoudun » ; diversifier les animations commerciales et artisanales afin de soutenir le commerce de proximité, notamment en Centre-ville et l’artisanat

10. Améliorer les liaisons ferroviaires régionales ; moderniser le POLT     (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse) et négocier avec la SNCF l’extension des dessertes d’Issoudun

11. Sécuriser et renforcer l’axe routier Châteauroux-Issoudun-Bourges (N.151)

12. Soutenir la formation professionnelle : IUT, Lycée professionnel, AFPA, « Proforma », « Les Formations d’Issoudun »…

13. Faire de l’insertion des jeunes et de leur accès à l’emploi, une grande cause du Pays d’Issoudun en s’appuyant sur la Mission locale qui accomplit déjà un remarquable travail

14. Défendre les services publics et élaborer une Charte des services municipaux mettant en valeur l’accueil, le professionnalisme, les relations avec les habitants et le développement durable

15. Stabiliser l’impôt local en veillant à ce qu’il évolue moins vite, sur la durée du mandat municipal et à législation constante, que le revenu moyen des Citoyens.