LA VILLE JEUNE

 

La Ville jeune, a besoin de ses enfants.

L’éducation, de la maternelle à l’Université, est le socle du futur. L’accès de chaque jeune au savoir, est la priorité des priorités. C’est pourquoi nous avons toujours eu pour objectif de valoriser l’école de la République, laïque et gratuite, en lui donnant les nécessaires moyens de son fonctionnement. Cela passe par des locaux adaptés, des équipements performants, en particulier l’accès aux nouvelles technologies. Issoudun, l’une des plus petites villes universitaires de France, doit tout faire pour valoriser son Institut Universitaire de Technologie et en développer le potentiel.

Le sport occupe, grâce aux Clubs, à leurs bénévoles et à l’action municipale, une place particulièrement importante à Issoudun. Nous avons des équipements nombreux, de pointe, que nous envient de nombreuses localités souvent plus importantes. Cela nécessite de les rénover pour rester dans le domaine de l’excellence. C’est pourquoi nous avons engagé une modernisation que nous allons poursuivre, notamment par une restructuration lourde de l’Ensemble de loisirs sportifs (Piscine à vagues, bowling, squash), mais aussi de diverses salles et stades.

La jeunesse, c’est aussi, bien sûr, la MELI, le « Réseau jeunes », les Centres de loisirs, les très nombreuses associations et leurs animateurs que nous soutenons fortement. C’est l’action de la municipalité en faveur des activités périscolaires, de l’éducation populaire, de la culture, du soutien aux musiques actuelles et aux groupes locaux particulièrement nombreux et talentueux.

La Ville pour la jeunesse, c’est l’espoir qu’elle porte et l’avenir qu’elle construit.

  • L'EDUCATION SOCLE DU FUTUR
  • LES SPORTS POUR CHACUN
  • LA DEMOCRATIE ET LA JEUNESSE AU COEUR DE L'ACTION

46. Développement des activités périscolaires, dans le cadre des nouveaux rythmes de l’enfant, afin de favoriser son épanouissement par un égal accès à toutes les activités d’éveil

47. Négociation avec l’Éducation nationale pour la création d’une « École de la 2e chance » en faveur des jeunes sortis du circuit scolaire sans formation

48. Modernisation et entretien de l’ensemble du patrimoine scolaire ; rénovation de l’école Léo Lagrange

49. Poursuite du plan « Écoles numériques » pour familiariser les jeunes aux technologies d’avenir

50. Veiller au maintien et au renforcement du pôle universitaire issoldunois : Institut Universitaire de Technologie (IUT), formation continue, licences professionnelles, masters…

51. Rénovation de l’ELS (piscine à vagues, bowling, squash), restructuration, mise en place de nouvelles activités nautiques et d’équipements ludiques

52. Réaménagement d’une salle de boxe et d’une de tennis de table conforme aux attentes des pratiquants

53. Rénovation-modernisation de la Patinoire. Installation de vestiaires et sanitaires au vélodrome

54. Adaptation, chaque fois que l’évolution des pratiques le nécessite, de nos salles, gymnases ou équipements sportifs

55. Création d’une base nautique de la Communauté de communes à Saint-Ambroix

56. Aides aux musiques actuelles et aux groupes locaux illustrant la diversité des courants musicaux

57. Priorité au pôle jeunesse de la MELI dans ses missions d’éducation populaire. Renforcement du « Réseau jeunes », diversification des activités et maintien de la gratuité de l’adhésion

58. Partenariat consolidé avec les Associations et leurs animateurs qui sont, dans leur riche diversité, un ferment essentiel du  dynamisme et de la qualité de la vie Issoldunoise

59. Organisation d’un « Forum de la jeunesse » chargé d’actualiser leurs attentes et les actions à développer

60. Dialogue citoyen et participatif : concertation permanente dans le cadre des trois Commissions extra-municipales, de la vie scolaire, des sports, de la culture…, mais aussi des associations patriotiques, du Conseil de développement du Pays d’Issoudun, du Forum des Séniors, des Assises de la santé