LA VILLE ACCUEILLANTE

 

La Ville du mieux vivre, elle préserve et valorise l’environnement ; elle permet à chacun de se loger ; elle embellit les quartiers.

L’environnement sauvegardé, c’est de l’eau et un air de qualité ; ce sont des espaces fleuris et des parcs aménagés; des énergies propres et renouvelables ; des promenades vertes et des liaisons douces pour piétons et cyclistes ; des campagnes de propreté et l’appel au civisme de chacun.

Le logement pour tous, c’est le logement social rénové  et des lotissements permettant l’accès à la propriété ; c’est une « Opération programmée d’amélioration de l’habitat » éliminant les locaux insalubres, adaptant au grand âge ou au handicap des accueils de qualité et portant une politique d’économie d’énergie.

La Ville harmonieuse que nous voulons continuer à construire, c’est un urbanisme prenant en compte chaque quartier, donnant au centre-ville son rôle de vitrine de la Cité, aidant à la rénovation des façades, améliorant les entrées de ville. C’est aussi un « Plan lumière » générateur d’économies et de mise en valeur de nos monuments. C’est une circulation fluide, un entretien de l’espace public renforcé et des transports gratuits (que nous avons été, en France, parmi les premiers à mettre en œuvre) plus fréquents.

La Ville accueillante, elle sait que le cadre de vie est une condition du bonheur ; c’est pourquoi elle refuse les ségrégations et facilite l’épanouissement familial et personnel.

  • L'ENVIRONNEMENT VALORISE
  • DES LOGEMENTS ACCESSIBLES A TOUS
  • UN CENTRE-VILLE ET DES QUARTIERS EMBELLIS

31. Mise en œuvre de notre 2eAgenda 21 local (2014-2020) : défense de la biodiversité ; programme de rénovation thermique ; qualité de l’air, de l’eau ; tri sélectif amélioré, développement du compostage individuel, modernisation des déchetteries ; récupération des eaux pluviales…

32. Édification d’une ou plusieurs chaufferies à énergies propres, utilisant en particulier la biomasse

33. Construction d’un réseau de chaleur desservant l’Hôpital, la piscine, les 2 Lycées publics, l’ELF, le Centre de soins pour polyhandicapés, les gymnases J. Macé et S. Cligman…

34. Extension des sources d’énergies renouvelables : investissements dans le photovoltaïque, les éoliennes

35. Plan lumière : optimisation de l’éclairage ; économies d’énergie ; mise en valeur des monuments

36. Plan paysage pour continuer à faire d’Issoudun une véritable « Cité jardin » : renforcer les plantations dans les quartiers avec des essences locales ; valoriser le fleurissement et la propreté pour une Ville verte

37. Embellissement des entrées de ville : route de Châteauroux, de La Châtre, de Vatan…

38. Création de promenades et extension des liaisons douces pour piétons et vélos ; accroissement du nombre de bancs, diversification des jeux dans les quartiers

39. Amélioration du plan de circulation et de déplacement des handicapés ; renforcement du programme d’entretien de la voirie

40. Poursuite de l’embellissement du centre-ville : aides aux rénovations de façades et de vitrines ; après Nation et Terres rouges, rénovation de quartiers : Saint Denis-Chinault, Bel air, Bernardines…

41. Campagnes de propreté et lutte contre les incivilités : déjections canines, dépôts de sacs de déchets en dehors des heures légales… Sensibilisation des Citoyens, mais aussi répression si nécessaire

42. Opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH), trois objectifs : résorption de l’habitat insalubre ; adaptation des logements aux personnes âgées et      handicapées ; amélioration des performances énergétiques

43. Partenariat avec l’Opac et Scalis pour favoriser la construction, la rénovation et la maîtrise de l’énergie des logements sociaux

44. Aménagement de nouveaux lotissements pour faciliter l’accès à la propriété

45. Organisation renforcée des transports gratuits (TIG) en ville et dans la Communauté de communes (TIGR) : circuits, cadences, accessibilité, abris bus.